LA box pâtisserie « Ookies »

Aujourd’hui je veux vous parler de cette box pâtisserie, de comment je l’ai découverte, comment on en est devenu fan… Soyons clair je ne suis pas une littéraire, je n’ai pas envie d’écrire un article de style journalistique ou publicitaire. Il faut savoir que j’ai choisi d’écrire cet article sans demande de la part de Ookies. J’ai juste envie de vous partager cette activité avec mes mots, ma façon de parler et d’écrire, mes ressentis … Donc avec un français plus que moyen mais plus que naturel 😉

Tout est parti de l’abonnement que ma maman offrait à Paula. À l’époque il y à eu le journal de Mickey puis un magazine de princesse. À chaque fin d’abonnement ma maman demandait à Paula si elle voulait continuer ou changer. Et voila, ma petite puce grandissant à l’âge de 6 ans 1/2, elle voulait quelque chose à réaliser, quelque chose de créatif.

Et ben allé, on commence les recherches, je pense d’abord aux box de loisir créatif et en cherchant je tombe sur les box de cuisine. Et la elle me dit : c’est ça que je veut!! Mais tellement sûre d’elle. Alors je recherche les différentes box et compare les avantages, inconvénients, …

Et franchement très rapidement notre choix c’est arrêté sur « Ookies » à l’époque « Ma Yummy Box ». Cette box est juste génial!!! Mais pourquoi?? Qu’a t’elle de si bien ….

  • C’est un atelier pour pâtisser en famille,
  • Ce sont des préparations Bio pour gâteaux,
  • Des ustensiles inclus dans chaque box (moules, poches à douilles, douilles, accessoires de décorations…) Pas besoin d’avoir un équipement digne d’un vrai pâtissier pour faire les gâteaux.
  • Une recette détaillée par étape avec des photos pour que les petits pâtissiers en face un maximum seuls,
  • Des dessert inventifs et originaux.

En ce mois de Février 2018, cela fait un an, un an déjà que nous recevons cette box. Et pour Paula c’est toujours le même plaisir. Elle attend toujours avec autant d’impatience l’arrivée du colis.

En plus au vu de la qualité des préparations, des accessoires fournis, … le prix est plutôt raisonnable. je vous met le lien ici pour la boutique et le détail des prix ci-dessous. À savoir que tous les abonnements sont sans engagement et résiliables très facilement. Mais franchement vous n’en aurez pas envie…

  • Abonnement 1 mois = 23,90 €
  • Abonnement 3 mois = 69 €
  • Abonnement 6 mois = 135 €
  • A chaque abonnement vous cumulez des points qui vous permettent d’avoir un bon de réduction au prochain abonnement 😉
  • D’autre formule disponible dans la rubrique « J’offre« 

Comme vous pouvez le voir en plus de pâtisser, on s’amuse beaucoup en cuisinant. J’adore ces moments de complicité avec ma fille. Surtout que grâce à Ookies elle s’est découvert une vraie passion pour la cuisine et plus particulièrement pour la pâtisserie. Elle à même son coin a elle maintenant. Pour finir cet article Paula tenait à vous dire ce que elle pense de cette box, de cet abonnement, donc je la laisse avec ces mots vous en parler.

« J’adore Ookies, c’est trop bon et trop joli »

Bon en effet on est sur du cour mais je peux vous assurer que ces quelques mots sont d’une sincérité totale.

Si vous souhaitez tenter l’aventure n’hésitez pas à me contacter afin que je vous parraine ;-)..

Publicités

La Garde Alternée…

Je vous en ai parlé dans une de mes stories alors, voila je me lance… Je voulais vous parler de la garde alternée. Je suis séparée du papa de ma grande princesse Paula depuis 3 ans 1/2 et elle vit une semaine sur 2 chez chacun de nous.

Paula avait un peut plus de 4 ans quand on lui a annoncé notre séparation. Après par rapport à beaucoup de famille je pense faire parti de celle où ça se passe très bien. Et ceci car j’ai toujours fait les choses au maximum pour que ça colle avec les besoins et envies de ma fille.

Déjà malgré mon déménagement, je n’ai pas voulu qu’elle change d’école. Pour moi une séparation est déjà énorme comme bouleversement dans la vie d’un enfant donc je ne voulais pas qu’elle perde trop de repères. Certe j’ai la chance de passer devant son école en allant travailler malgré avoir déménagée à 30 km de mon ancienne maison (à ce jour).

Pour le principe de la garde, la question ne s’est jamais vraiment posée. La garde alternée était pour nous la seule solution afin qu’elle profite de chacun de ces parents de façon égale. Je vais donc maintenant vous parler surtout de mon vécu avec cette alternance 1 semaine sur 2…

Les premières semaines sans ma fille, j’étais en plein emménagement dans une maison que je louée. Je me persuadais que cette semaine sans ma fille il fallait la mettre à profit pour moi, mon bien-être, … On se rassure comme ont peux de cette solitude. Mais du coup les premières semaines n’étaient pas les plus dures. Je m’était pas mal mise au sport (note à moi même : il faudrait penser à si remettre!) je passait beaucoup de temps avec mes amis et ma famille.

Les semaines où j’avais Paula quel bonheur!! Je m’efforce de faire un maximum de choses avec elle afin qu’elle vive au mieux cette situation.

Rapidement je me suis demandée si j’avais pris la bonne décision sur cette méthode de garde. On a beaucoup de doutes, est-ce que mon enfant est heureux comme ceci à trimbaler une partie de ces affaires toutes les semaines… Surtout lors de périodes compliquées, les 2, 3 premiers jours de la semaine étaient très durs chaques fois. Surtout au moment du couché. On se remet beaucoup en question de peur d’avoir pris les décisions pour nous et pas pour notre enfant… D’ailleurs il y a toujours des petits savants (qui n’ont même pas d’enfant) qui te disent que ce que tu fait n’est pas la bonne solution… Grrr ça me gonfle ça!!! Mais merde je fait comme je peux!!! (ça je me le dit dans ma tête et en face des gens je sourit pour ne rien montrer…)

Maintenant Paula a grandit et j’ai pu en parler plus avec elle et pour elle aujourd’hui c’est la meilleure solution. Elle ne veut pas voir un de ces parents moins que l’autre. Et elle vit je pense assez bien la situation mais je ne vais pas rentrer dans les détails de ces ressentis car elle m’a demandé de ne pas aborder ce sujet sur mon blog… Et oui bientôt 8 ans Mademoiselle sait ce qu’elle veut.

Revenons donc à moi, comment je vit cette situation après 3 ans 1/2 de pratique… Ben je dirais que l’on ne s’habitue jamais. Franchement les semaines sans elle sont difficiles, elle me manque terriblement et j’ai cette impression qu’il y a plus de semaine sans, que de jours avec…

Petit exemple parlant : Le 4 mai dernier sa petite soeur a pointé le bout de son nez. J’ai accouché le vendredi soir et je suis rentrée à la maison le lundi soir. Paula est bien venue à la maternité mais afin de ne pas rater l’école et pour une meilleure organisation elle est retournée chez son père jusqu’au mardi, je suis passée la chercher le mardi soir à l’école. Et le vendredi c’était déjà temps de repartir pour elle. Moi j’ai passé le week end à pleurer car avec l’arrivée de Lise je trouvais que je n’avais pas assez profité de ma grande.

Et surtout j’ai pris conscience que le temps passe tellement vite quand je voit sa petite soeur, ce petit bébé j’ai l’impression que Paula était comme ça hier et maintenant elle est si grande.

Donc voilà vous l’aurez compris, la garde alternée c’est dure car il faut bien se dire que l’on vois son enfant que 6 mois par an, pour les week end en famille on a seulement 26 week end par an. Bref tout est divisé par deux.

Je voit beaucoup de parents être heureux de la fin des vacances car l’école reprend et le calme va revenir à la maison. (et je ne critique pas car je comprend tout à fait) Mais moi du coup c’est totalement l’inverse. Je redoute ces moments où je vais moins passer de temps auprès d’elle. Elle grandie 2 fois plus vite que les autres enfants pour moi.

Afin de passer le plus de temps possible avec elle j’ai pris une grande décision à l’époque qui a été d’arrêter mon activité de sapeur pompier volontaire où j’étais très investie car affectée à 2 centres et j’étais également monitrice de secourisme. Mais qu’elle sage décision, aujourd’hui j’ai beaucoup plus de temps et je ne regrette pas du tout car je le consacre à mes enfants! L’autre chose que j’ai mis en place c’est de poser à chaques vacances scolaires au moins 2 jours de congés la semaine où j’ai Paula à la maison afin de faire venir une copine dormir ou faire des activités ensemble…

Je voulais vraiment aborder ce sujet car si d’autres mamans sont dans mon cas, où en sont au moment où elles se demandent quels modes de gardes choisir je pense qu’il n’y a pas une solution parfaite c’est vraiment en fonction des enfants et des parents. Le seul conseil que je me permettrait c’est qu’il faut toujours faire les choses pour son enfant et pas contre son ex. Nous on s’arrange toujours pour que Paula soit présente à l’anniversaire de ces cousins, grands-parents… Pour Noël on c’est mis ok sur le principe du 24 avec maman et 25 avec papa, bref on fait vraiment pour elle, tanpis si cela nous obligent de compliquer notre organisation, de faire plus de kilomètres… C’est à nous parents d’assumer notre décision et pas aux enfants d’en souffrir.



Allaiter et travailler c’est possible et Babymoov nous accompagne

Allaiter c’est bien, c’est meilleur… Bref tout ça on le sait mais quand on boss ça se complique…

Je vais donc vous parler d’un produit que j’ai eu la chance de tester en « avant première ».

Mais avant je veut vous expliquer pourquoi j’ai voulu allaiter, pourquoi je n’ais toujours pas arrêté. Pour ma première fille je ne me suis même pas posé la question, je lui ai donné le biberon, à l’époque je ne me voyais pas du tout donner le seins en publique… Pendant ma deuxième grossesse 7 ans après, l’approche n’était pas du tout la même. Peut-être car j’ai 7 ans de plus d’ailleurs… Bref je me suis lancé dans cette fabuleuse aventure (pour moi) qu’est l’allaitement.

Avant de renter plus dans les détails, je tiens à vous dire que je ne juge personne en fonction de ces choix, allaiter ou non, quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, faire un allaitement mixte… Chacun fait ce qu’il veut et/ou ce qu’il peut. L’important c’est d’élever ces enfants dans l’amour après ont fait tous comme ont peut surtout…

Donc le 4 mai, quelques minutes après la naissance de ma princesse je découvrais pour la première fois l’allaitement. Les premières secondes était parfaites… Et ensuite euh… Ouille ouille ouille!! Mais bon je me suis beaucoup préparer avec ma sages femme et d’autre maman allaitantes et je sais que je risque d’avoir mal les premiers jours. J’ai réussi mon accouchement sans péri je vais pas faire la chochotte pour ça?! Hein?!

Bon j’avoue au bout d’une semaine de douleur j’ai dit à mon chéri, si ça continu trop comme ça l’allaitement ça va être vite vue… Mais enfaîte ce qu’on me disait était vrai au bout de quelques jours les douleurs s’estompe et enfin cela devient un réel plaisir. Je commençais à croire qu’on m’avait raconter des conneries… 

Puis vient la reprise du travail. Et franchement maintenant que j’ai commencé je compte bien ne pas avoir à acheter de lait artificiel. Donc comme toute je passe par tout un tas d’étape : 

  • Je tire mon lait dans le récipient du tire lait
  • Je transvase mon lait dans des sachets prévu pour permettre la congélation
  • Je décongèle le lait et le transvase dans un contenant rigide pour emmener chez la nounou
  • Ensuite elle transvase la quantité nécessaire dans le biberon

Puis j’ai découvert un tout nouveau produit proposé par Babymoov. Bon déjà je suis un fan de leur produits qui sont juste top!! Ils sont bien pensé car élaboré avec des familles et ils ont une grande expérience. Et en plus ne gâchons rien ils sont de Clermont-Ferrand et c’est bien connu, les Auvergnats ont est assez chauvin ! Bref j’ai fait parti des mamans allaitantes choisi pour testé leur tout nouveau concept TWIST.  C’est quoi?? je vous dit tout…

  • Un système de sachets ou plus aucun transfert ne sont nécessaire
  • Un biberon qui est enfaîte une structure rigide ou l’on glisse le sachet afin qu’il se tienne bien, que bébé puisse le prendre en main et afin de pouvoir le poser sans risque qu’il ne se renverse.
  • Une tétine étudié avec une consultante en lactation afin de reproduire l’effort de sucions du seins et anti-reflux
  •  Des adaptateurs afin de pouvoir fixer les sachet directement sur votre tire-lait manuel ou électrique et un très grand nombre sont compatible.
  • Ces même adaptateurs peuvent vous permettre de fixer votre tétine si vous ne souhaitez pas changer
  • Une étagère afin de pouvoir stocker les sachet. Mon avis perso est qu’elle est encombrante moi je l’ai mise à l’horizontal dans mon congélateur (type coffre) je l’utilise pour congeler les sachets et une fois fait je les rangent debout dans mon congel tiroir car du coup il tiennent bien n’ont pas de plis…

Mon avis : C’est un produit super bien pensé ou des améliorations sont attendu principalement sur le fait que les sachets je trouve que ça fait mal au cœur de les jeter et qu’il serait bien d’envisager un système de reprise pour le recyclage. À part ça moi je vous dit si vous hésitez à l’acheter, alors n’hésitez plus et foncez!! L’investissement de base est de 49,90 € et vous ne le regretterez pas. Ensuite il faut compter 9,90 € les 20 sachets. Moi, mon chéri, la nourrice et surtout ma fille ont l’a franchement adopté. Cela fait plusieurs mois que je n’utilise plus que ce système de stockage et de biberon. La forme du biberon est sympas pour les tout petits car ils arrivent facilement à l’attraper.

Pour plus d’info je vous met le lien pour voir la vidéo et aussi le liens vers le site Babymoov. Sachant que vous le trouverez aussi sur Amazon ou encore chez Orchestra.

https://www.babymoov.com/fr/starter-kit-twist-a004607.html

Dernières chose : Désolé pour les fautes, mais je suis comme ça entière, j’écris aussi vite que je parle (et ceux qui me connaisse vont comprendre que j’écris très vite…) J’écris cette article avec cœur et envie. Personne ne m’a dit de faire de la pub pour cette marque. Je n’ais rien en contre partie. Je l’ai écrit car je veux faire profiter au plus grand nombre mon expérience en espérant aider des mamans. Mille mercis de m’avoir lu et bisous lacté à tous les bébé quelques soit leur breuvage ;-).

Avoir des animaux oui, mais à quel prix…

Avec l’arrivée des fêtes de Noël, j’ai envie d’aborder un sujet qui me tiens particulièrement à cœur. Ici nous sommes des amoureux des animaux et on est très vigilant à leur bien-être car ce son des membres à part entière de notre famille. Je sais que beaucoup d’enfants et d’adultes vont profiter de Noël pour s’offrir ou se faire offrir de jolies petites boules de poils. Et sur le principe je ne suis pas contre, mais attention à bien se renseigner et ne pas prendre de décision à la légère.

Un animal que ce soit un chien, un chat, un lapin, ou tout autre demande de l’attention, des soins particuliers… Je vais vous prendre mon exemple, nous avons 2 chiens, 1 chat et bientôt 2 petites lapines naines. Oui bientôt car ma fille Paula nous réclame depuis 1 ans d’avoir un lapin nain. Mais je ne la sentais pas prête donc j’avais refusé. Il y à quelques semaine elle me reparle de son envie. Elle a maintenant 7 ans 1/2 et je la pense prête pour prendre soin d’un animal.

Mais avant de l’avoir ici j’ai imposé plusieurs étapes.
– Déjà une petite réunion de famille ou on lui a expliquer qu’un animal il faut s’en occuper au même titre que je m’occupe d’elle et de sa petite sœur. Il faut le nourrir, le laver, entretenir son habitat…

– Ensuite on à fait des recherches sur les lapins nains. Et moi j’avoue que je suis un peut déranger par le fait de faire vivre un animal en cage. J’aime pas du tout ce principe… Puis je suis tombé sur une éleveuse passionnée qui élève des lapins nains de différentes races mais surtout en totale liberté dans la maison. Oui c’est possible !!! Je sais donc maintenant d’où viendrons les lapins de ma fille. Oui « les » car un lapin seul s’ennuie et nous ne sommes pas à la maison de 8h à 17h30. Donc finalement ce sera 2 lapins. Et oui, je souhaite vraiment leur bonheur.

– La dernière étape va être de rencontrer avant d’avoir les lapins l’éleveuse afin qu’elle explique à Paula comment s’occuper de ces nouveaux amis.

Enfin voila, l’idée c’est de toujours bien prendre les renseignements auprès de professionnel afin d’avoir toute les cartes en mains pour prendre la bonne décision. Pour les chiens, pensez bien à la taille qu’il feront adultes, au trais de caractère de la race… Oui même un Saint Bernard est petit à 2 mois, mais après… N’hésitez pas à demander plusieurs avis professionnel, certain le sont pas plus que moi…
Un animal ce n’est ni une peluche, ni un jouet, c’est un être vivant comme nous. Ne leur faites pas ce que vous ne souhaiteriez pas qu’on vous face.

Ayez aussi le réflex des associations protectrice des animaux pour vos nouveaux compagnons.

Faites-passer le message autour de vous, qu’on réduisent le nombre d’abandon d’animaux. J’avais envie et besoin d’aborder ce sujet. Merci de m’avoir lu.